World Building (d3)

Description (more info)

Monde généré aléatoirement à partir des Vérités du Chapitre 4 Votre Monde
Ironsworn – VF

A random result will be collated from each column

d3 Le Vieux Monde Le Fer Les Héritages Les Communautés Les Meneurs Les Défenses Le Mysticisme La Religion Les Premiers-Nés Les Bêtes Les Horreurs

1

le vieux monde

Les clans sauvages, connus sous le nom de Skuldes, ont envahi les royaume du Vieux Monde. Nos armées leur succombèrent. La plupart furent tués ou réduits en esclavage. Ceux qui parvinrent à s’échapper mirent les voiles, à bord de tout ce qui était en état de flotter. Après plusieurs mois de voyage ardu, les survivants débarquèrent enfin sur les Terres de Fer.

le fer

Les imposantes collines et montagnes des Terres de Fer sont riches en minerai de fer. Le plus prisé d’entre eux est le fer noir, ou métal-étoile.

les héritages

Nous sommes les premiers humains à arpenter ces terres.

les communautés

Nous sommes bien peu sur ces terres maudites. Nombre d’entre nous n’auront jamais de contact avec quiconque en dehors de notre ferme ou de notre village, les étrangers sont donc considérés avec une profonde suspicion.

les meneurs

Les façons de gouverner sont aussi variées que les peuples. Certaines communautés sont dirigées par le chef d’une puissante famille. Ou bien, par un conseil des anciens qui prend les décisions et juge les litiges. Chez quelques-uns, les prêtres ont une autorité morale. Chez les derniers, ce sont les duels au milieu du cercle qui décident de tout.

les défenses

Ici dans les Terres de Fer, les ressources sont trop précieuses et le territoire bien trop dépeuplé, pour soutenir la création de forces armées organisées. Quand une communauté est menacée, ses membres se réunissent pour la protéger eux-mêmes.

le mysticisme

Certains parviennent à trouver du réconfort dans les traditions. Ils font appel à des mystiques pour leur révéler le destin de leurs nouveaux-nés, ou leurs demandent de mener à bien des rituels censés leur assurer des récoltes abondantes. D’autres agissent par superstition, envers ceux qu’ils estiment avoir des pouvoirs. Toutefois, la plupart estiment que la véritable magie – si elle a bien existé – est désormais perdue pour les mortels.

la religion

Quelques-uns des Peuples du Fer se signent toujours ou marmonnent des prières par habitude ou par tradition, mais la plupart estiment que les dieux les ont depuis longtemps abandonnés.

les premiers-nés

Les premiers-nés sont passés dans la légende. Certains disent que les derniers descendants des anciennes tribus vivent toujours dans les profondes forêts ou sur les plus hautes montagnes. La plupart estiment qu’ils ne sont rien d’autre que des mythes.

les bêtes

Les bêtes primales sont tout sauf des légendes. Les quelques rares humains qui se sont aventuré dans les forêts profondes et les hautes montagnes en sont revenus avec des récits d’épouvantes parlant de créatures monstrueuses, mais ils sont clairement délirants. De telles choses ne peuvent exister.

les horreurs

Tout cela ne sont que des histoires pour faire peur aux enfants.

2

le vieux monde

Le fléau se déplaça comme une horrible vague, à travers tout le Vieux Monde, tuant tout ceux qu’il trouvait sur son passage. Des milliers de personnes s’enfuyèrent à bord de navires. Mais la peste ne pouvait pas être distancée. Sur de nombreux navires, elle fût contenue par des mesures radicales – en jetant par-dessus bord tous ceux qui montraient le moindre symptôme. D’autres bateau furent perdus à jamais. Pour finir, les survivants trouvèrent les Terres de Fer et en firent leur nouvelle demeure. Certains disent qu’ils ont été définitivement maudits par ceux qu’ils ont laissé derrière eux.

le fer

Le climat est maussade. La pluie et le vent marin rentrent loin dans les terres. Les hivers sont longs et glaciaux. L’un des premiers colons fit ce triste constat « Seuls ceux qui sont faits de fer oseraient vivre en ce lieu infâme » – et c’est ainsi que ces terres reçurent leur nom.

les héritages

D’autres humains étaient parvenus ici, en naviguant depuis le Vieux Monde, il y a des siècles de cela, mais tout ce qu’il reste d’eux est un peuple sauvage et sanguinaire, que nous appelons les brisés. Est-ce aussi votre sort que de finir comme eux ?

les communautés

Nous vivons au sein de communautés appelées cercles. Ce sont des colonies allant de la taille d’une ferme de quelques familles, jusqu’à des villages pouvant atteindre plusieurs centaines d’habitants. Certains cercles appartiennent à des peuples nomades. D’autres cercles plus puissants regroupent plusieurs hameaux. Nous commerçons (et parfois bataillons) avec les autres cercles.

les meneurs

Chacune de vos communautés possède son propre meneur, appelé le jarl. Tous les sept printemps, la communauté confirme son jarl actuel ou s’en choisit un nouveau. Certains jarls acceptent malgré eux d’être coiffés d’un bandeau de fer, tandis que des ambitieux tentent de s’en emparer par le complot ou par la menace.

les défenses

Les gardiens sont vos soldats, vos gardes et votre milice. Ils servent les communautés en tant que sentinelles, en patrouillant dans les territoires alentours et en organisant les défenses en temps de crise. La plupart ont des liens forts avec leur communauté. D’autres, appelées les gardiens libres, sont des mercenaires en maraude qui monnayent leurs services auprès des communautés ou des caravanes.

le mysticisme

La magie est rare et dangereuse, mais les quelques élus à posséder le don sont redoutablement doués.

la religion

Le peuple honore les anciens dieux comme les nouveaux. En ces terres impitoyables, une prière est un simple mais puissant réconfort.

les premiers-nés

Les premiers-nés vivent en autarcie et protègent jalousement leur territoire.

les bêtes

Des bêtes monstrueuses rôdent dans les territoires sauvages de Terres de Fer.

les horreurs

Nous craignons les sombres forêts et les cours d’eau profonds, où les monstres rôdent. Au coeur de la longue nuit, lorsque le monde est plongé dans les ténèbres, seuls les fous s’aventurent hors de chez eux.

3

le vieux monde

Le Vieux Monde ne pouvait plus nous nourrir. Nous étions devenus bien trop nombreux. Nous avions abattu toutes les forêts. Nos champs se flétrissaient dans un sol stérile. Les cités et les villages débordaient de personnes désespérées et affamées. Des roitelets se disputaient la moindre miette. Nous jouèrent notre destin sur les flots, pour découvrir les Terres de Fer. Un nouveau monde. Un nouveau départ.

le fer

De mystérieux piliers de métal sont dispersés dans le paysage. De couleur gris fer, ils sont aussi lisse que les galets d’une rivière. Personne ne connaît leur fonction. Certains affirment qu’ils sont aussi anciens que le monde lui-même. D’autres, comme les Prêtre du Fer, les vénèrent en jurant des voeux à leur contact. La plupart des colons font le signe de protection en les apercevant, avant de hâter le pas. Les piliers ne se corrodent pas et même les lames les plus affûtées se montrent incapables d’y laisser la moindre marque.

les héritages

Avant les peuples du fer, avant-même les premiers-nés, un autre peuple vivait ici. Leurs ruines antiques se retrouvent dans toutes les Terres de Fer.

les communautés

Nous avons forgé les Terres de Fer pour en faire notre demeure. Les villages situés dans les Havres sont reliés par des routes bien entretenues. Les caravanes de marchands se déplacent entre les différentes colonies réparties dans les Havres et les autres régions périphériques. Mais même ainsi, une grande partie de ce territoire reste indompté.

les meneurs

De nombreux chefs de clans sont à la tête de petits domaines. La plupart d’entre eux ambitionnent d’être couronnés roi de toute la région. Leurs querelles causeront notre perte.

les défenses

Nos troupes se sont ralliées pour frapper l’ennemi ou pour défendre notre territoire. Bien que pâles en comparaison des armées qui parcouraient autrefois le Vieux Monde, ces forces sont bien entraînées et aussi bien équipées que leurs communautés peuvent se le permettre. Nos bannières sont décorées des figures de l’Histoire du Vieux Monde et de nos victoires dans les Terres de Fer.

le mysticisme

La magie irrigue ces terres comme les torrents qui dévalent les collines. Son pouvoir s’offre à ceux qui choisissent de le dompter, mais même la plupart des colons connaissent souvent un rituel ou deux leur étant utile.

la religion

Nos dieux sont nombreux. Ils se manifestent par des apparitions et des miracles. Certains disent même qu’ils marchent parmi nous. Les prêtres se font le relais de la volonté des dieux et exercent une autorité morale sur de nombreuses communautés.

les premiers-nés

Les premiers-nés dominent les Terres de Fer. Les elfes des forêts profondes et les géants des collines nous tolèrent et commercent même avec nous – du moins pour l’instant. Mais les Peuples du Fer craignent l’arrivée du jour où les humains ne seront plus les bienvenus sur ce territoire.

les bêtes

Des bêtes de toutes sortes rôdent dans les Terres de Fer. On les trouve principalement dans les confins, mais leur territoire de chasse s’étend jusque dans les territoires colonisés. C’est là qu’elles attaquent souvent le bétail, mais aussi les voyageurs, les caravanes, voire les villages eux-mêmes.

les horreurs

La mort rôde, dans les Terres de Fer. La nuit tombée nous allumons des torches, nous répandons du sel et nous postons des sentinelles sur les palissades. Mais ce n’est jamais assez. Elles reviennent toujours.